fbpx

Etes-vous un crossman vous avez du mal à progresser en entraînement motocross ?

Publié par JM RYO le

Etes-vous un crossman vous avez du mal à progresser en entraînement motocross ?
La pratique de disciplines cousines ou complémentaires – particulièrement durant les périodes de préparation à des compétitions – présente de nombreux avantages. Surtout si l’on effectue une planification. Explique le coach
• Préserver des chocs et contraintes les muscles et tendons —particulièrement sollicités en roulant .
• Augmenter la charge de travail hebdomadaire sans prendre le risque de déclencher une blessure.
• Offrir de nouvelles sensations.
Faire du renforcement musculaire avec des cycles(endurance,puissance,résistance)
Vtt ou cyclisme.
Natation. Imbattable ! Qu’il s’agisse de décliner un effort aérobie de qualité, de travailler les différents groupes musculaires (y compris et surtout ceux du haut du corps) et de prendre du plaisir, la natation est l’activité n°1 à privilégier. Et ne dites pas que vous ne savez pas nager…
. Yoga. En théorie, c’est l’une des activités rêvées du crossman souhaitant lever le pied. Le yoga permet de retrouver une certaine souplesse musculaire après les périodes d’entraînement roulage intense.
En résumer,il est important de créer un programme physique suivant vos objectifs et vos capacités en prenant en compte si il y a des blessures.
Catégories : Moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *